«

»

Avr 24

Imprimer ce Article

Cours à l’atelier des chefs à Lille

Jeudi soir dernier après une journée de travail bien remplie, je suis allée participer à un atelier des chefs. Ce n’était pas mon premier, le premier m’avait été offert par mon chéri j’avais bien aimé et lorsque j’ai changé d’entreprise mes collègues en cadeau de départ m’ont offert un bon cadeau, c’était vraiment très gentil et j’en profite encore la preuve. J’apprécie ces ateliers car ils permettent de découvrir des recettes et de nouvelles techniques.Par contre ils ont tout le temps tendance à ré-expliquer comment couper une échalote donc maintenant pas de souci je connais. Cependant comme chez moi je n’ai pas des couteaux parfaitement aiguisés pour éviter les coupures je ne mets pas forcément en pratique cette technique.

Pour mon menu de jeudi soir j’avais à faire puis déguster les plats suivant (menu à 54€ de 1h30) :

Raviole de Saint-Jacques au mélange des indiens Mapuche cuite au bouillon
Suprême de volaille contisé au chorizo, purée de pommes de terre
Financier aux pistaches et griottes, coulis de framboise

Je vous fais à présent la critique de ces plats.

Pour les ravioles nous avons trouvé qu’il manquait une sauce et que les épices des indiens Mapuche (un simple mélange d’épices) n’apportait pas suffisamment à la raviole. J’avoue avoir été un peu déçu par l’entrée qui avait des produits nobles mais qui ne les mettait pas forcément en valeur.

Concernant le suprême de volaille, cela a été une bonne surprise. Alors pour l’explication contisé au chorizo veut dire mettre des tranches de chorizo entre la peau et la chair du suprême.

J’ai trouvé ce plat vraiment sympa même s’il manquait encore et toujours une petite sauce (j’ai l’impression d’être un des juges de top chef lol). En tout cas je compte refaire cette recette mais en accompagnant le poulet d’une sauce au chorizo. Pour l’astuce de la purée de pommes de terre, il faut faire cuire les pommes de terre dans de l’eau salée (10g de sel pour 1l d’eau), j’ai été surprise car je trouvais que cela faisait beaucoup mais c’est vrai que cela sale les pommes de terre juste comme il faut.

Enfin dernier plat le dessert, le financier était vraiment bon et la pistache se mariait très bien avec les griottes. La petite astuce du financier est de faire un beurre noisette pour donner du goût. Pour le coulis je n’ai pas trouvé que le caramel apportait énormément et le coulis était un peu trop sucré à mon goût.

Un peu mitigé pour ces différents plats mais je reste tout de même bien satisfaite de cet atelier pour les petites astuces qu’ils m’ont apprises. J’essayerai de customiser ces plats pour qu’ils me plaisent plus.

Lien Permanent pour cet article : http://multidelices.fr/2012/04/cours-a-latelier-des-chefs-a-lille/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*